Une échappée

Six êtres translucides grimpent le long du mât

Dans les marais de Bourges, une légende passe de bouche à oreilles depuis des siècles. Il paraît qu’au printemps, environ tous les dix ans dans la nuit du 26 mars deux pierres de l’Yèvre et une pierre de la Voiselle se rejoignent dans une parcelle près de la Courcillère  pour se transformer. Personne n’a jamais su dire vraiment en quoi ; ou plutôt les avis se contredisent. En 1541, certains y ont vu des jeunes filles aux queues de sirènes. En 1831, trois renards sans queue et avec des jambes à la place des pattes ont été aperçus se faufilant entre les saules… Enfin plus proche de nous en 2001, des objets inconnus se sont posés là ! Malgré cette incertitude, tout le monde s’accorde à dire que des êtres extraordinaires s’installent pendant 90 jours dans ce jardin des marais. Vous aurez certainement la possibilité de les rencontrer au détour du chemin de Babylone. 

Les voici, les trois pierres se sont divisées en six êtres translucides : la première tire, le second pousse, le mât se redresse. Les autres grimpent. Ils s’échappent de la terre vers le ciel, une renaissance au printemps. 

Où vont-ils ?  Vers quoi cette échappée les mènera ? Comment la végétation des marais va les rattraper et s’emparer du mât pendant ce printemps 2021. 

Alors pierres redeviendront-ils ? 

Les passants passent et disent : « on repassera »

Lors de cet accrochage plusieurs personnes se sont investis comme les 4 techniciens qui ont passé 19h pour aider à installer Une Échappée, en plantant le mât qui sert de support mais aussi en maintenant les personnages en place pour me laisser les lier entre eux. Cette exposition a été organisée par la Maison de la Culture de Bourges.

Pour suivre le changement de la structure au fil des mois, je vous donne rendez-vous sur ma page actualités pour être au courant des dernières avancées.

Pour les plus curieux, n’hésitez pas à aller faire un tour sur la page actualités pour découvrir une courte vidéo sur l’installation de la structure.


  • Broderie sur tarlatane 
  • Tronc de Charme, tarlatane, fils de coton, cordage Liros, cordage marin phosphorescent, câble, ardoise, houblon. 
  • 6m x 3m environ