La toilerie

La toilerie

Une histoire

Novembre 2019, exposition Koï à l’espace PITA à Bourges. 

Je connais le lieu pour y avoir visité de nombreuses expositions. L’espace est haut de 8m et permet un accrochage vertical.  J’imagine alors de longues toiles, légères et libres. Des séparations d’espace dans lesquelles le visiteur se promène tranquillement.  Je me questionne : toutes les maisons n’ont pas autant de hauteur sous plafond alors pourquoi pas laisser le visiteur choisir une partie de la toile ?  Et voilà, quelques personnes ont joué le jeu. Paire de ciseaux à la main, je coupe dans les toiles et je vends les morceaux préférés. Une seule exigence : un mètre minimum. 

Les Koïs se vendent au mètre !

L’origine de La toilerie

Pour choisir votre toile,

deux possibilités s’offrent à vous :

  1. Vous plongez dans le catalogue « les vagabondes » afin de choisir une pièce.

Et comme ce n’est pas toujours si facile de se projeter, je vous invite à m’envoyer une photo de votre espace et de prendre un rdv téléphonique pour en discuter ensemble.

2. Vous me contacter pour une création sur mesure.

En ayant, dans un premier temps, réfléchi à votre projet de décoration : l’espace dédié, les couleurs, un sujet qui vous tiens à cœur.

Prenons un rdv téléphonique pour en parler tranquillement.


Les toiles vagabondes