Décors pour « Le songe d’une nuit d’été » et « La vraie Fiancée «