Lumière

à découvrir les 10 et 11 décembre à l’atelier

2 Comments

  1. Comme Irène : je sens bien qu’y être présent dépasse, en existence, les photos. Présences, existences, toucher à distance … ou à soi, un point d’accumulation d’émotions potentielles. Je m’incline, Laurence.

Commentaires fermés