Laurent Herrou // 3

IMG_20160315_172447 (4)

« Ils sont marrants, ces gamins.

Ils ne le savent pas.

Ils sont marrants mais on leur demande, une chose sérieuse : on leur demande de se concentrer. Chaque jour, chaque heure, chaque heure de travail, on leur demande de se concentrer.

Ils se lèvent.

Le silence tombe, ils se lèvent et le silence tombe, toi tu écris : tu travailles. Tu écris ton journal.

A l’étage : Laurence dessine.

La classe, vue du dessus.

A l’étage, Laurence dessine : la classe de quatrième et la classe de cinquième.

Le premier groupe. »

extrait de : Autoportrait en Cher et en mots, journal de résidence de Laurent Herrou – mardi 15 mars,  à lire sur le site de la maison de la culture de Bourges et http://www.mcbourges.com/

Le projet vu par l’auteur à lire : Laurent Herrou en résidence TREAC

laurent dans la maison

 

Sur leur projet commun :

Laurence Bernard a entamé avec Laurent Herrou un travail de représentation par le dessin de l’auteur en situation (au cœur de son habitat, pendant son travail d’écriture, pendant ses temps de lecture à haute voix surtout — et le projet TREAC intègre la dimension de la lecture à haute voix en proposant aux élèves des temps de lecture de l’auteur et des temps d’écoute également, de leur propre voix). Elle présentera les portraits de l’auteur déjà réalisés par l’artiste au cœur de la résidence, c’est-à-dire : non pas dans l’enceinte du collège, mais dans le lieu de résidence de l’écrivain sur le campus du collège. Dans ce lieu privilégié aura lieu une performance des deux artistes, lecture et dessins, dont seront témoins les classes concernées par le projet à tour de rôle tout au long d’une journée. Laurence Bernard interviendra également graphiquement dans les classes lors des interventions de Laurent Herrou.

Cette performance a eu lieu les 14-15-16 mars 2016.

Faisant suite à cette année de travail l’œuvre Ceci est mon corps  sera présentée du 23 septembre au 18 octobre dans l’exposition  automne deux* public averti.

Collectif public averti